Page Loader

Actualités

Que faire en cas de maladie quand on est intérimaire ?

Si vous tombez malade au cours de votre mission, vous devez prévenir dans les meilleurs délais votre agence d’intérim et l’entreprise au sein de laquelle vous effectuez votre mission. Cette démarche peut se faire par tout moyen (écrit, téléphone…). Un membre de votre famille, un collègue de travail peut également s’en charger. Ensuite, pensez à mener rapidement les démarches ci-dessous pour pouvoir bénéficier de vos indemnités de salaire et de la prise en charge de vos frais de santé :

1. Consultez votre médecin et récupérez votre arrêt de travail.

2. Remplissez-le et adressez, dans les 48 heures, les volets 1 et 2 à votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Attention : dans votre courrier, il faudra rajouter une attestation de salaire (la dernière envoyée par votre agence d’intérim ou votre précédent employeur) ainsi que vos autres bulletins de salaire et éventuellement les avis de paiement de Pôle emploi correspondant aux 14 mois précédant cet arrêt de travail.

3. Envoyez le volet 3 à votre agence d’intérim. Attention, en l'absence d'envoi de ce 3e volet, le salarié s'expose à des sanctions pour absence injustifiée. Il peut être prudent de doubler cet envoi par une transmission par mail.

4. Pour bénéficier des indemnités journalières maladie, vous devrez justifier :

- d’avoir travaillé au moins 800 heures au cours des 12 mois civils ou des 365 jours consécutifs précédant l'arrêt de travail

- d’avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois le montant du SMIC horaire au cours des 12 mois précédant.

5.     Vous percevrez alors, durant l’arrêt de travail, des indemnités journalières de la Sécurité Sociale. Une carence de 4 jours est appliquée, l’indemnisation débutant au 5ème jour d’arrêt. Le montant, versé tous les 14 jours, sera égal à 50% de votre salaire journalier de base.

6.     Si vous êtes affilié(e) à un régime de prévoyance au titre de votre activité, vous pourrez aussi bénéficier d’une indemnité complémentaire en-sus. La somme des indemnités ne pourra en revanche pas excéder 100% du salaire net que vous touchiez lors de votre dernière mission.

 

 Que faire en cas de maladie quand on est intérimaire ?

 

Demande de candidats

Entreprise

Email

Téléphone

Commentaires

Envoyer un fichier

uniquement des fichiers pdf et doc

Votre nom

Inscription à la newsletter